La carriere du Docteur Paul
Promenade dans la forêt de Compiègne
   
A la une

Plan du Site

Compiègne

Pierrefonds

Saint-Jean aux Bois

Vieux-Moulin

La Forêt

Liens

Contact

 

 

 

Blason Vieux Moulin

Les pages de Vieux-Moulin :

[1]-[2]-[3]-[4]
-[5]-[6]-[7]-[8]-[9]-[10]-[11]-[12]-[13]-[14]-[15]-[16]-[17]-[18]

Blason Vieux Moulin

Page 18 : Colette Pittard maire de Vieux-Moulin de 1956 2001

Blason Vieux Moulin

Colette Pittard une maire qui a aimé Vieux-Moulin

<Colette Pittard Vieux-Moulin

Colette Pittard née Nourry le 12 novembre 1924 à Paris XVIème est décédée à Compiègne à l'âge de 90 ans.
Sa carrière a commencé le 11 mai 1953 lorsqu'elle est entrée au conseil municipal, trois ans plus tard, le maire Adéodat Bailly démissionne. A trente-et-un ans, le 30 juin 1956 elle a été élue maire de Vieux-Moulin. Coup de tonnerre le 16 juin 1962 Colette Pittard claque la porte de la mairie suite à une mésentente avec ses adjoints devant le refus systématique à ses propositions concernant la politique du village, elle continuera à siéger au Conseil municipal. Elle sera à nouveau élu en mars 1965 et redeviendra maire le le 20 mars 1965 jusqu'au 18 mars 2001.
Madame Pittard, a reçu le 28 février 1955 la décoration de Chevalier du Mérite Agricole en qualité de Présidente de la Société Canine de Compiègne, par monsieur Roger Houdet, Ministre de l'Agriculure. Elle sera promu le 16 février 1979 par un décret signé par le ministre de l'Agriculture Pierre Méhaignerie, Officier du Mérite Agricole.
Par un arrêté du 1er août 1958, le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale lui a conféré la Croix de Chevalier du Mérite Social pour services rendus aux œuvres sociales à Vieux-Moulin.
Le 10 décembre 1970, un arrêté préfectoral crée le SIVOM de Compiègne, qui regroupe dix communes autour de Compiègne, la Mairie de Vieux-Moulin sera membre fondateur de ce comité syndical. Du 30 décembre 1970 à avril 1983 le SIVOM sera présidé par le Maire de Compiègne Jean Legendre puis par Michel Woimant jusqu'en 2003. Le 11 juin 1995, elle sera élue en prenant la sixième vice-présidence du SIVOM.
Le 20 décembre 1978 une médaille d'argent en récompense de son dévouement au servive local lui sera remis par monsieur André Collot, Préfet de l'Oise. Le 23 décembre 1988 le Préfet de l'Oise monsieur Pierre Chassigneux attribue à Madame Colette Pittard l'échelon Vermeil de la médaille d'honneur régionale, départementale et communale. Le 22 juillet 1992 la médaille d'or lui sera remise par le Préfet de l'Oise Philippe Massoni.
Elle sera promu le 13 décembre 1973 par l'Amiral Georges Cabanier, Grand Chancelier de la Légion d'honneur, Chevalier de l'Ordre National du Mérite.
Par un décret signé le 31 décembre 1996 par le Président de la République Jacques Chirac elle a été nommé au grade de Chevalier de la Légion d'honneur pour prendre rang du 8 mars 1997 avec parution au Journal Officiel du 1er janvier 1997. La remise des insignes de Chevalier dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur aura lieu le 8 mars 1997 par Madame France Gorny-Navazo, Sous-Préfet de Compiègne, à l'Auberge du Daguet à Vieux-Moulin.
Par un arrété en date du 21 septembre 2001, le Préfet de l'Oise monsieur François Goudard, madame Colette Pittard est nommée maire honoraire de Vieux-Moulin.

Blason Vieux Moulin

Colette Nourry à Vieux-Moulin en 1943

Colette Nourry Vieux-Moulin

Eté 1943 Colette Nourry, à l'âge de 19 ans photographiée dans la propriété de sa mère "Les Terres Fraîches" à Vieux-Moulin.

Blason Vieux Moulin

Colette Pittard une maire qui est aussi une mère

Colette Pittard Vieux-Moulin Colette Pittard Vieux-Moulin 1960

Colette Pittard avec sa fille Christiane.
Sur la carte postale de droite Colette Pittard aimait bien nous dire qu'elle était sur cette photo vue de dos avec son fils Jean-Charles.

Blason Vieux Moulin

Les Terres Fraîches

Les Terres Fraiches Rue Saint-Jean Vieux-Moulin 1953 Les Terres Fraiches Rue Saint-Jean Vieux-Moulin 1953

La maison familiale "Les Terres Fraîches", occupée par monsieur et madame Jacques Pitard et de leurs deux enfants, est située rue Saint-Jean à Vieux-Moulin.

Blason Vieux Moulin

Madame le maire et ses deux adjoints lors d'un défilé

Le maire madame Pittard et ses deux adjoints  Vieux-Moulin

Madame Colette Pittard maire de Vieux-Moulin et ses deux adjoints messieurs Abel Rouvière et Jean Tavernier lors d'un défilé en 1960 devant le 51 de la rue Saint-Jean.

Blason Vieux Moulin

La société Canine de l'Oise a rendu hommage au Docteur Paul

Libéré

Article paru dans le Parisien Libéré édition de l'Oise Matin du Jeudi 15 Avril 1961
Bureaux du Journal "Le Parisien Libéré - L'Oise-Matin " : 18 rue des trois-Barbeaux Compiègne Tél : 940.21.57 & 940.31.85

Hommage au Docteur Paul Vieux-Moulin

La Société Canine de l'Oise, a tenu son assemblée générale le dimanche 9 avril 1961 à Compiègne. A l'issue de la réunion, les membres présents se sont rendus au cimetière de Vieux-Moulin, où ils ont rendus hommage au Docteur Paul.
On reconnaît sur notre photo, à gauche : madame Colette Pittard, maire de Vieux-Moulin, madame Olga Nourry, présidente de la Société Canine de l'Oise , et monsieur Rémond, directeur, pendant l'allocution de ce dernier.
Collection personnelle Jean-Claude Lécuru

Blason Vieux Moulin

Arrêté municipal sur les baignades en 1969

Arrêté municipal sur les baignades en 1969

- Article 1 : Les baignades sont interdites dans tous les étangs domaniaux situés sur le territoire de la Commune de Vieux-Moulin.
- Article 2 : Les baignades sont tolérées dans le Grand Étang Saint-Pierre, au niveau de la plage, près du gros chêne, et sur une largeur de vingt mètres à partir du bord de cette plage.
- Article 3 : Les baignades tolérées ne seront plas placées sous surveillance permanente et n'engageront que la responsabilité des baigneurs.
- Article 4 : Monsieur le Commandant de la Brigade de Gendarmerie de Compiègne et Monsieur l'Ingénieur-en-Chef chargé du Centre de Gestion de l'Office National des Forêts sont chargés, chacun en ce qui les concerne, de l'exécution du présent arrêté.
Fait à Vieux-Moulin le 29 août 1969.
Le Maire Colette Pittard.

Blason Vieux Moulin

Samedi 3 décembre 1977
Inauguration du Bureau de Poste

Inauguration du Bureau de Poste Vieux-Moulin

Inauguration du Bureau de Poste

Arrivée de Monsieur le Préfet et des personnalités officielles.

Programme :
- 16 heures 30 inauguration
- 16 heures 45 réception mairie
- 18 heures Vin d'honneur pour les habitants de Vieux-Moulin

Libéré

Article paru dans le Parisien Libéré édition de l'Oise Matin du Lundi 5 Décembre 1977
Bureaux du Journal "Le Parisien Libéré - L'Oise-Matin " : 18 rue des trois-Barbeaux Compiègne Tél : (4) 440.21.57 & (4) 440.31.85

Madame Pittard s'adressant au Préfet Vieux-Moulin

Madame Pittard s'adressant au Préfet et aux personnalités dans les salons de la mairie, pendant la visite du bureau de poste.

A 16 h 30 Monsieur Lalanne Préfet du département de l'Oise arrivait rue Saint-Jean à Vieux-Moulin, où après été accueilli par Madame Colette Pittard, maire, il coupait le ruban symbolique à l'entrée du nouveau bureau de poste véritable petit joyau de pierres que nous devons au Maître d'œuvre Monsieur Laurent, architecte,, et qui est en parfaite harmonie avec l'ensemble de cet adorable village où l'on vit encore humainement au cœur de la Forêt. Ce bureau de poste a été décoré avec goût. Ce sera un lieu de rencontre pour le public, un lieu fort agréable qui aura une âme et où l'homme ne se sentira pas dépassé ni frustré.
Aux côtés du Préfet et de Madame Pittard, on reconnaissait Monsieur Larvaron, Sous-Préfet, Messieurs Nessler, Député de la 2e circonscription de l'Oise, Besnard, directeur adjoint, Raimond, attaché de direction chargé des bâtiments, Monsieur François Lépoine, adjoint au Maire de Compiègne, chargé de la qualité de la vie, Cousin, ingénieur en chef du Génie Rural des Eaux et des Forêts.
L'Abbé Verbruge, curé de Vieux-Moulin, Madame Girault, secrétaire en chef de la Sous-Préfecture de Compiègne, Monsieur Malloco de la direction déparementale des PTT, Monsieur Flottière, Maire de Saint-Jean-aux-Bois, les adjoints de Vieux-Moulin et les conseillers munipaux, Monsieur Laguiillez, receveur du bureau de poste, le Major Cauet, adjoint au Commandant de la Compagnie de Compiègne, et l'adjoint chef Garnier, Commandant la Brigade Territoriale à Compiègne, et de nombreux représentants des sociétés locales.
Après la visite des lieux, le Préfet et les personnalités se sont rendus dans la coquette petite mairie où un champagne d'honneur a été servi dans une ambiance très amicale.
Madame Pittard, dans une allocution pleine de chaleur humaine remercia le Préfet de sa présence, de sa compréhension et de son aide, elle félicita aussi Monsieur Laguilliez qui est le responsable du bureau de poste.
Monsieur Cabal se félicita du résultat de cette coopération et se félicita de la qualité réaliste et humaine de l'entreprise, complimentant tous ceux qui ont participé, et soulignant l'urgence qu'il y avait de remplacer bureau vétuste.
Monsieur Edmond Nessler, député, souligne le caractère humain de ce village et s'associa aux propos déjà tenus. "Ce bureau de poste est un agrément ajouté au confort" a-t-il dit en insistant sur la qualité du village.
Le Préfet a beaucoup apprécié la facture du bureau de poste "C'est le plus beau témoignage que les hommes puissent faire de leurs mains quand il est l'intelligence de leur métier" a-t-il précisé.
S'adressant à Madame Pittard, Monsieur Lalanne poursuivit "Vous avez su préserver et maintenir", et d'évoquer le projet de centre d'animation qui doit être réalisé à Saint-Pierre en Chastres, pour ceux qui aime la forêt.
Monsieur Lalanne, dont on connait la haute compétence admnistrative, est un humaniste et tous ces propos sont empreints de cet humanisme dont il est bien convaincu que rien de bon ne peut se faire sans lui.
En terminant Monsieur Lalanne a dit à Madame Pittard "Je rends hommage à travers vous au courage et à la volonté des hommes à ceux qui sont persévérants pour l'amélioration et le maintien de la qualité de la vie dans les petites communes.
Notons que Madame Pittard avait reçu en début de la cérémonie un télégramme personnel de Monsieur Norbert Ségard Secrétaire d'État aux Postes et Télécommunications, l'assurant de sa sympathie et ses félicitations pour cette réalisation.

L'Abbé Verbruge curé de Vieux-Moulin

L'Abbé Verbruge, curé de Vieux-Moulin, est au premier rang la seconde personne à partir de la droite.

Discours de madame le Maire

Le grand jour est arrivé, notre bureau de poste vient d'être inauguré. Quelle joie pour un Maire et son Conseil Municipal de voir la réalisation effective. Et, je crois bien qu'il est très important de le souligner, surtout pour nos petits villages, c'est pourquoi, nous avons voulu, le Conseil Municipal et moi-même, donner à cette cérémonie un certain faste, afin de démontrer qu'il y a encore des petites communes qui décident leurs projets, qui recherchent les moyens pécuniers, qui ont à cœur d'arriver à l'élaboration des travaux, pour le bien être, la survie de leur village.
Evidemment, si cela fut réalisé c'est grâce à des aides précieuses, du Ministère de l'Intérieur, du Conseil Général et des Postes et des Télécommunications.
Monsieur le Préfet, une inauguration de plus ou de moins, fait partie de vos charges, et, chaque fois, que vous honorez cette manifestation, vous devez entendre des discours conformes. Aujourd'hui, je vous demande une attention plus particulière, je voudrais qu'à travers ce discours des plus simples, vous comprendrez notre fierté. Autour de vous, sont réunis exclusivement les artisans de cette réalisation, depuis le menuisier, avec son rabot, les admnistratifs, les hautes personnalité qui ont œuvrés pour que notre village ait un bureau de poste, digne de notre admirable environnement. La Mairie, l'École, la Poste, l'Église, ce qui fait un village typiquement français, où il fait bon vivre.
Monsieur le Préfet, en nous faisant le grand plaisir et l'honneur de rehausser, par votre présence, l'éclat de cette cérémonie, vous nous apporterez, une fois de plus, le témoignage de votre sollicitude et de celle des pouvoirs publics, nous en sommes profondèment reconnaissants et nous souhaitons que dans d'autres petits villages, ils puissent réaliser ce genre d'édifice, et que vous le soutiendrez. A notre époque, on parle trop facilement des grandes villes, de leurs grands ensembles, et des petits villages sont oubliés et meurent.
Des remerciements chaleureux, je vous en adresse à tous. Je veux rendre un hommage tout particulier à Monsieur Laurent, maître d'œuvre, qui a dressé les plans, compris notre demande, dirigé cette construction. Il a su réaliser une parfaite harmonie extérieure et intérieure de cet édifice.
Des félicitations, Messieurs les entrepreneurs, ainsi que leur personnel, de la conscience professionnelle dont ils ont fait preuve au cours des travaux et du soin qu'ils ont apporté aux mondres détails.
Je peux dire qu'au cours de mes nombreuses démarches admnistratives, j'ai rencontré auprès de tous les services un accueil chaleureux et compétent, et je leur dois un grand merci.
Ce grand merci doit être encore plus "grand" auprès des Postes et Télécommunications. Jamais, depuis ma longue expérience de Maire, j'ai rencontré une admnistration aussi compréhensible, me donnant de précieux conseils, des aides généreuses, nous avons travaillé en pleine harmonie et je tiens à le souligner.
Ce bureau de poste est dirigé par Monsieur Laguilliez. Tout de suite, il s'est mis à vivre la vie de notre village, où il est estimé et apprécié. Par sa jeunesse et son sourire, il est un fleuron de plus à notre joli bureau de poste.
Maintenant, tous, devant une coupe de champagne, fêtons la réussite de notre merveilleux projet réalisé, qui fait honneur à ceux qui l'ont conçu pour le bien être de toute notre population.

Blason Vieux Moulin

Arrêté contre le bruit le 9 août 1983

Mairie de Vieux-Moulin 1983

Le Maire de Vieux-Moulin
Vu le Code de l'Admnistration communale et notamment son article 97
Vu le règlement sanitaire départemental
Vu l'article R 26/15 du Code Pénal
Considérant qu'il y a lieu dans l'intérêt de la tranquilié publique et compte tenu des circonstances locales de compléter pour la commune la règlementation préfectorale en vigueur.
- Article 1 - Sont interdits compte tenu de l'heure et du lieu à l'intérieur des propriétés des habitations ou de leurs dépendances les bruits émis à l'occasion d'une activité industrielle, commerciale ou ménagère et ceux qui proviennent soit de tirs d'artifice, de pétards, d'armes à feu, soit l'usage de hauts-parleurs, intruments de musique quelconque.
- Article 2 - Tout entrepreneur, artisan et ouvrier utlisant des outils ou appareils susceptibles de produire un bruit assez considérable pour retentir hors des ateliers doivent interrompre leurs travaux entre 20 heures et 8 heures ainsi que le dimanche toute la journée.
- Article 3 - Tous moteurs de quelque nature qu'ils soient et en partuculier les tondeuses à gazon, les tronçonneuse et les motoculteurs ne doivent pas fonctionner entre 20 heures et 8 heures ainsi que le dimanche toute la journée.
- Article 4 - Est interdit l'utilisation des véhicules à moteur à des régimes excessifs notamment au démarrage ou au point fixe, ainsi que toute modification de système d'échappement susceptible d'accroître le bruit émis par le véhicule.
- Article 5 - Est interdit l'utilisation de vélomoteurs et cyclomoteurs émettant des bruits susceptibles de causer une gêne aux usagers de la route et aux riverains, notamment les moteurs doivent être munis d'un dispositif d'échappement silencieux en bon état.
L'échappement libre est interdit ainsi que toutes opérations tendant à supprimer ou à réduire l'efficacité du dispositif silencieux.
- Article 6 - Le Maire pourra mettre en demeure les propriétaires ou possesseurs d'animaux de prendre toutes mesures propres à préserver la tranquilité des voisins. Si la mise en demeure reste sans effet, le Maire pourra ordonner la remise de l'animal à un organisme habilité après procès-verbal.
- Article 7 - Les infractions aux dispositions du présent arrêté seront constatées par des procès-verbaux transmis aux tribunaux compétents.
- Article 8 - La Gendarmerie Nationale, le Garde-Champêtre et les Adjoints au Maire sont chargés du présent arrêté.

Vieux-Moulin, le 9 août 1983
le Maire,

Arrêté municipal Vieux-Moulin 1996

Blason Vieux Moulin

Inauguration de la Bibliothèque de Vieux-Moulin
le samedi 13 octobre 1990
(journée nationale "La Fureur de lire")

Jean-Claude Tillaud, Colette Pittard, Michel Mahieux Vieux-Moulin 1990 Jean-Claude Tillaud, Colette Pittard, Michel Mahieux Vieux-Moulin 1990

Sur les deux photos de gauche à droite : Jean-Claude Tillaud, Colette Pittard et Michel Mahieux

En présence de Monsieur Michel Mahieux, Conseiller Général, de Madame Jacqueline Lévy, Directrice de la Bibliothèque Centrale de prêt de Senlis, de Madame Colette Pittard, Maire de Vieux-Moulin, des Conseillers Municipaux et des Présidents des différentes associations, devant plus de quatre vingts personnes, a été inaugurée la Bibliothèque de Vieux-Moulin créée à la demande de la Municipalité et confiée à une association régie par la loi de 1901 : "Les amis de la Bibliothèque de Vieux-Moulin", association présidée par Monsieur Jean-Claude Tillaud, aidé d'une dizaine de volontaires.
Après les souhaits de bienvenue, Madame Pittard remercie chaleureusement les personnes présentes et toutes celles qui ont contribué à la réussite de cette journée. Elle explique comment et pourquoi cette Bibliothèque a été créée ; elle aimerait qu'elle devienne un lieu de rencontres fructueuses pour tous les habitants de Vieux-Moulin en précisant que "l'amour commun des livres fait toujours naître entre les hommes une véritable solidarité".
"Chaque fois que la Municipalité crée un nouveau divertissement, nous remettons ces loisirs à un responsable et à une équipe compétente.
En ce jour c'est à Monsieur Jean-Claude Tillaud que je remets cette nouvelle association de vie littéraire. Ce choix est des plus judicieux car Monsieur Tillaud dirige dans une grande ville voisine, la bibliothèque de l'université compiègnoise. Ici il dirigera celle d'un petit village ce sera pour lui une récréation.
Je profite de ce message pour lui confirmer vis à vis de tous de tous qu'après cette remise officielle, il sera le "Patron" avec un grand P et que son équipe sera sous son unique tutelle. La Muncipalité sera toujours à l'écoute des demandes, selon ses possibilités".
Monsieur Jean-Claude Tillaud exprime à son tour ses remerciements à l'assistance, expose le fonctionnement de la Bibliothèque, la mise à disposition, dès maintenant de plus de deux mille ouvrages, et invite jeunes et moins jeunes à adhérer à l'association pour en permettre un développement rapide et agréable.
Enfin, Monsieur Michel Mahieux rappelle que c'est toujours avec un grand plaisir qu'il assiste à une nouvelle inauguration à Vieux-Moulin.
"C'est exceptionnel pour une commune de deux cents personnes d'investir de la sorte dans le domaine culturel, Mais à Vieux-Moulin, l'exceptionnel est devenu monnaie courante".
La cérémonie se termine autour d'un vin d'honneur où règne une atmosphère très cordiale dont le Président remercie vivement tous les participants).
Composition du bureau en 1990 des "Amis de la bibliothèque"
Président : Jean-Claude Tillaud - Vice-Président : Yves Blondel - Secrétaire : Yvette Mesleard - Trésorière : Sylvie Lamarre
Membres : Philippe Leclercq - Odile Pittard - Sylviane Pouettre - Frédéric Sardi - Solange Sardi - Nicolas Robin
La bibliothèque était ouverte le samedi de 14 à 16 heures et le mercredi de 14h30 à 16h00 heures (dans un local situé au 1er étage du groupe scolaire Pill et-Will).

Inauguration en juin 1993 dans ses nouveaux locaux
de la bibliothèque de Vieux-Moulin

Colette Pittard, Jean-François Mancel inauguration de la bibliothèque Vieux-Moulin 1994

Sur la photo de gauche à droite : Jean-Claude Tillaud, président des "Amis de la Bibliothèque", Colette Pittard, maire de Vieux-Moulin, Michel Mahieux, conseiller général, Jean-François Mancel, président du Conseil Général de l'Oise, lors de l'inauguration la bibliothèque dans ses nouveaux locaux, installés au 1er étage de la Mairie, rénovés en mars 1993.
L'association des "Amis de la bibliothèque" a été créée en 1990 et a fonctionné jusqu'au début des années 2000.
Composition du bureau en 1998 :
Président : Jean-Claude Tillaud, Vice-Président : Claude Carpentier, Trésorière : Anne-Marie Cottet, Secrétaire : Agnès Colin.
Membre honoraire : Colette Pittard.

Blason Vieux Moulin

Arrêté municipal sur la Chasse à courre en 1996

Arrêté municipal sur la Chasse à courre en 1996

- Article 1 : Il est interdit aux Équipages de chasse à courre de chasser dans la commune.
- Article 2 : La Gendarmerie de Compiègne sera chargé de faire appliquer le présent arrêté.
- Article 3 : Ampliation sera adressée à Madame le Sous-Préfet de Compiègne, à la Gendarmerie de Compiègne.
Fait à Vieux-Moulin le 20 avril 1996.
Le Maire Colette Pittard.
Pour information : La zone d'interdiction concerne uniquement le terrain bâti ou non bâti, privé ou communal ; Hors domaine de l'état.

Blason Vieux Moulin

Création en 1992 par Colette Pittard de la société
"Futaie Claire"

Pavillon Saint-Pierre 1996

C'est grâce à l'initative de Madame Pittard, Maire de Vieux-Moulin, que le Pavillon Eugénie, longtemps délaissé, va retrouver son allure première.
En 1992, Madame Colette Pittard avec quelques amis, décidaient de créer une société du nom de "Futaie Claire" destinée à préserver quelques sites abandonnés au passé prestigieux (époque que nos jeunes ne doivent pas oublier) et directement liés à la forêt de Compiègne.
Classé en 1994, le Pavillon Eugénie aurait du rester en l'état pendant de nombreuses années encore... Mais grâce à la persévérance de Madame Pittard et, également de Monsieur Michel Mailleux, Conseiller Général, qui a su plaider ce dossier auprès du Conseil Général de l'Oise, la restauration a pu enfin commencer.
Les travaux entrepris en 1995, s'achèveront dans les 18 mois à venir. Et vous pourrez alors, sans nul doute, apprécier le strict respect du pavillon comme à ses origines, et, ce dans ses moindres détails, jusqu'à la teinte des peinture, grâce à la vigilance rigoureuse et la compétence de Monsieur Michel Foulon, Architecte.
Il faut également adresser tous nos remerciements au Directeur Régional de l'O.N.F. et tout le Personnel qui a contribué à la réalisation de cette rénovation.
Il reste à prévoir pour le futur, une animation qui sera en rapport avec le site merveilleux des étangs de Saint-Pierre et du Pavillon - et qui permettra de faire revivre ce site historique - lieu que Napoléon III et l'impératrice Eugénie fréquentaient assidûment lors de leurs déplacements en forêt de Compiègne.
Gérard Quilliet
Vice-Président "Futaie Claire"
Article paru dans le bulletin de l'année 1996 de la Commune de Vieux-Moulin.

Inauguration du Pavillon Eugénie restauré en 1996

Pavillon Saint-Pierre 1996

C'est par une belle après-midi de la fin de l'été que Madame le Maire de Vieux-Moulin procédait à l'inauguration du Pavillon Eugénie qui avait fait peau neuve - (suite à l'inscription du Pavillon à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques le 19 janvier 1994).
Vers 15 heures, le vendredi 4 octobre 1996, madame Colette Pittard, également Présidente de "Futaie Claire" qui fût à l'origine de la réhabilitation du site des Etangs de Saint-Pierre, accueillait Monsieur le Président du Conseil Général, Monsieur Jean-François Mancel, accompagné de Monsieur Michel Mahieux, Conseiller Général, ainsi que toutes les personnalités de l'Office National des Forêts et quelques Maires voisins qui nous firent l'honneur de leur présence.
En effet, les travaux qui, grâce au Conseil Général, ont pu être effectués, furent suivis de très près par Monsieur Michel Foulon, Adjoint, qui de son œil attentif, n'oubliait même pas les coloris d'origine du Pavillon. Il garde ainsi son aspect strictement primitif.
Il faut voir dans cette opération, qui peut surprendre, le sens profond de conservation de notre patrimoine afin que nos enfants puissent transmettre à leur descendance une vraie valeur celle de notre passé.
Il reste à faire vivre ce pavillon tout neuf. Faisons confiance à nos amis des Eaux et Forêts qui ne manqueront pas, j'en suis sûr, de réaliser des opérations de prestige qui donneront une nouvelle fonction à ce lieu historique.
Article paru dans le bulletin de l'année 1997 de la Commune de Vieux-Moulin.

Blason Vieux Moulin

Une des passions de Madame Colette Pittard :
la collection de cartes postales de Vieux-Moulin

Journal Le Parisien 1992

Pour la deuxième fois l'association jeux, culture, loisirs de Vieux-Moulin a organisé le dimanche 1er mars 1992 dans la salle de la mairie une exposition de cartes postales sur le thème de Vieux-Moulin.

Madame Colette Pittard Exposition Cartes Postales de Vieux-Moulin 1992

Sur la photo de gauche à droite : Madame Colette Pittard, Messieurs Fabrice Chassaing, Jean-Claude Toudy et Francis Laguilliez.

A la découverte de son village, de son passé, des images d'autrefois, telles ont été les nombreuses impressions visuelles ressenties à l'occasion de deuxième exposition organisée sur le thème du village.
Sur les chemins de l'histoire et de la mémoire visuelle, la carte postale constitue un support privilégié et riche d'informations. Ainsi, près de cinq cents cartes postales étaient rassemblées par les collectionneurs de l'association sur lesquelles on pouvait découvrir des pêcheurs sur les berges des étangs de Saint-Pierre au début du XXème siècle, le chalet de l'Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, la rue Saint-Jean ; la gare qui autrefois constituait une halte sur la ligne thermale Paris-Compiègne-Vieux-Moulin-Pierrefonds-les-Bains...
"Nous avons cette année, en plus, une formidable collection de savons et de flacons de parfum. Je tiens à remercier tous les membres de l'association pour la qualité des cartes exposées."
"Je pense particulièrement à celles où l'on distingue des soldats de la Grande Guerre au repos devant la gare, celle où l'on aperçoit le Comte Pillet-Will, bien connu dans le village, participer à une épreuve de tir à l'arc", explique avec passion Francis Laguillez, le président de l'association.
© Fabrice Dallongeville - Journal "Le Parisien" du jeudi 5 mars 1992.
Madame Colette Pittard, en compagnie de son mari Jacques, aimait chiner sur toutes les brocantes et bourses de collection à la recherche de la perle rare de sa collection de cartes postales, elle était intarrissable sur les anecdotes de quelques cartes semi-modernes.

Blason Vieux Moulin

Le méchoui du 14 juillet 1996

Colette Pittard et son adjoint le Docteur Jacques Bailly Vieux-Moulin 1996 La dance de la chenille avec Colette Pittard Vieux-Moulin 1996

Photo de gauche : Colette Pittard et son adjoint le Docteur Jacques Bailly lors d'une danse langoureuse.
Photo de droite : La dance de la chenille avec Colette Pittard.
Grâce aux 160 participants, le soleil et de nombreuses responsables et membres d'associations, un tiers de la population s'est retrouvé autour d'un succulent repas qui s'est achevé par un bal champêtre. Colette Pittard a toujours répondu présente à ses réjouissances festives.

La danse de la chenille Vieux-Moulin 1996 Colette Pittard avec monsieur et madame Michel Bojko

Photo de gauche :La danse de la chenille.
Photo de droite : Colette Pittard avec monsieur et madame Michel Bojko.

Blason Vieux Moulin

Le concours de vélos fleuris du 4 août 1996

Le concours de vélos fleuris Vieux-Moulin 1996 Colette Pittard sur son vélos fleuri Vieux-Moulin 1996 Concours de vélos fleuris Vieux-Moulin 1996

Durant la fête communale qui avait lieu durant la première semaine, le 4 août 1996 fut organisé un concours de vélos fleuris.
avec la présence de Colette Pittard avec son vélo décoré de couleur tricolore et de nombreux enfants.

Concours de vélos fleuris Vieux-Moulin 1996 Concours de vélos fleuris Vieux-Moulin 1996

Blason Vieux Moulin

Remise le 8 mars 1997 de la Légion d'Honneur
à Madame Colette Pittard

Invitation Légion d'Honneur Colette Pittard 1997Madame Colette Pittard reçoit la légion d'Honneur 1997

Madame Colette Pittard, qui assume ses fonctions de Maire de Vieux-Moulin depuis 1956, s'est vu remettre le 8 mars 1997 par madame France Gorny-Navazo, Sous-Préfet de Compiègne, la Légion d'Honneur.
Lors de cette cérémonie organisée à l'Auberge du Daguet à Vieux-Moulin, monsieur Michel Mahieux, Conseiller Général, monsieur Michel Woimant, Président du SIVOM, le Capitaine de Gendarmerie de Compiègne, le Général Gamache, le Colonel Dupont, présents lors de la remise de la médaille, n'ont pas manqué de féliciter Madame Pittard pour son dévouement constant envers sa commune.
Madame Pittard eut la délicatesse de dédier cette distinction aux habitants de Vieux-Moulin ainsi qu'à sa famille.

Blason Vieux Moulin

Compte-rendu en 1997 de
l'association des amis de Vieux-Moulin

L'association "Les amis de Vieux Moulin" est née dans les années 80 à l'instigation de Colette Pittard, Maire de Vieux Moulin, elle l'animera durant plusieurs de ses mandats.
Extrait du bulletin de l'année 1997 édité par la commune de Vieux-Moulin :
L' association "Les amis de Vieux-Moulin" est toujours présente et, comme chaque année, a organisé la fête de Noël des enfants et le colis des "Anciens". Tout cela grâce aux dons faits par les généreux donateurs qui répondent toujours aimablement à notre sollicitation.
Soyez tous remerciés.
Cette année le Père Noël a répondu à notre invitation et il est venu faire la distribution des jouets. Il nous a intimidés.
Le spectacle "Les trois chardons" a reçu l'approbation des enfants.
Mercredi 18 décembre 1996, l'équipe municipale, (Docteur Bailly, Claude Thévenet, Colette Pittard) a procédé à la distribution des colis des "Anciens". Ils ont été accueillis à bras ouverts.
Le traditionnel voyage de fin d'année scolaire (direction Paris, musée du Louvre, Zoo de Vincennes, etc.. ) n'ayant pas rencontrée l'approbation du corps enseignant, il a été remplacé par un séjour au Centre Aéré de la Faisanderie pour les enfants qui le désiraient. Cette solution a dépanné les parents qui ne bénéficent pas de deux mois de vacances et qui recherchent toujours le remède miracle pour garder les enfants durant cette période. Pour les esprits chagrins qui vont préciser que la Faisanderie est très près de Vieux-Moulin, il faut savoir que les enfants ont le choix de participer à un certain nombre d'activité en fonction de leur âge, de leurs désirs (camp au bord de la mer etc...)
Il est rappelé que cette activité était réservée aux enfants de Vieux-Moulin puisqu'elle remplaçait le voyage annulée.

Blason Vieux Moulin

Madame Colette Pittard se souvient
de sa rencontre aves Jacques Mesrine en 1967

Colette Pittard Vieux-Moulin Oise

A l'occasion de la sortie en salles du film réalisé en 2008 par Jean-François Richet, consacré à Jacques Mesrine, interprété par Vincent Cassel, les quotidiens et hebdomadaire régionaux se sont penchés sur son passage à l'Auberge du Mont-Saint-Marc. Naturellement il sont venus interroger madame Colette Pittard sur son histoire dans sa commune.
Entretien avec madame Colette Pittard rencontrée à son domicile rue Pillet Will en 2012, elle parlait avec une parfaite mémoire sur la période où Jacques Mesrine résidait à Vieux-Moulin.
En 1967 la tante de Jacques Mesrine, Antoinette, qui demeurait au 16 de la rue Boinot, à Paris dans le 18ème arrondissement de Paris, va obtenir la gérance de l'Auberge du Mont Saint-Mard, qui était fermée depuis quelque temps à Vieux-Moulin.
- Madame Colette Pittard déclara plus tard "qu'elle n'était pas dupe qu'elle savait que c'était Mesrine lui même et non sa tante qui avait signé le papier officiel". Il transmettra à son tour la gérance à sa nouvelle compagne Jeanne Schneider dit Janou. L'Auberge dispose de cinq chambres à l'étage et Janou va savoir les utiliser.
- Jacques Mesrine, arriva le 5 avril 1967 à Vieux-Moulin, il se présenta en mairie et rencontra à cette occasion madame Colette Pittard et son adjointe madame Odette Duffosé, il s'exlama :
"Ah, ici on est géré par des frangines ! Je ne veux pas faire restaurant, mais transformé l'Auberge en bar à jeux, avec une chambre de passes..."
La Gendarmerie de Compiègne s'intéressait à la personne de Janou et à son passé. Par ailleurs les documents admnistratifs posent problème aux services fiscaux. Qui est qui dans cette affaire ? Qui est le patron ? Qui sont les employés ? La situation semble confuse et dégage un parfum d'illégalité. Une fois encore, Jacques Mesrine s'est fourvoyé dans une activité dont il n'avait aucune connaissance.
Madame Colette Pittard indiquait en 2007 dans un entretien à un hebdomadaire :
"Jacques Mesrine a toujours eu le même comportement, il était toujours d'une grande correction. Beaucoup de monde l'appréciait dans le village dans le village. Il passait beaucoup de temps à se balader en forêt.
Mais rapidement, il a semé la zinanie dans la commune ! En effet, beaucoup de mes admnistrées venaient me voir pour se plaindre : leurs hommes passaient leur temps à l'auberge, à jouer. L'établissement n'ouvrait qu'à 18 heures, jusqu'à tard dans la nuit. Ils jouaient au strip poker. Et un soir, on m'a appelée pour une bagarre à l'auberge. J'ai pris mon écharpe de maire, mon Solex et j'y suis allée. Ça hurlait de partout. Quand j'ai ouvert la porte : Jeanne Schneider, la compagne de Mesrine, était debout en petite tenue sur une table, une montagne de billets à ses pieds. Il y avait une bagarre générale. Un grand gars que l'on appelait Chéri-Bibi, il s'agissait en fait de François Besse, s'est approché de main avec un poing américain."
Mais Mesrine est intervenu, il lui a dit :
"C'est le maire, on n'y touche pas, elle est sympa."
Les gendarmes sont arrivés, mais tout le monde avait disparu.
"Le lendemain, j'ai fait fermer l'établissement. On n'a jamais revu Mesrine à Vieux-Moulin."
Le 18 mars 1969 Jacques Mesrine est condamné à deux ans de prison par le tribunal de Compiègne à la suite d'une plainte de madame Tisserand propriétaire de l'auberge de Vieux-Moulin qui l'accusa d'avoir détourné 30.000 Francs de marchandises.

Blason Vieux Moulin

Madame le Maire dans le bulletin municipal
présentait ses vœux en janvier 1996 à ses admnistrés

... Ce village que l'aime tant et pour lequel il y a encore à faire. Je compte sur vous tous, apportez-nous vos suggestions, participez nombreux aux activités développées par les Associations, qui sont des points de rencontre.
Il y a un point que je voudrais souligner une fois de plus : la qualité de vie dans notre commune. Nous avons réussi jusqu'ici à maintenir tout ce qui a fait le charme de notre village sans pour autant renoncer aux nécessaires adaptations de la vie moderne. La qualité de la vie doit répondre à une politique voulue, pensée, organisée, mais elle s'exerce aussi dans les plus détails de la vie courante. Pour conclure nous avons la chance de posséder un petit village, calme et tranquille qui apporte à tous un certain bien-être.
Je vous renouvelle mon vœu principal : le plaisir de se voir et de vivre sereinement ensemble...

Blason Vieux Moulin

Colette Pittard maire honoraire en 2011

Monsieur Jean-François Mancel, président du Conseil Général et Madame Colette Pittard,  maire honoraire de Vieux-Moulin

Monsieur Jean-François Mancel, président du Conseil Général de l'Oise, et Madame Colette Pittard, maire honoraire de Vieux-Moulin.

Maire honoraire par un décret préfectoral en date du 21 septembre 2001, madame Colette Pittard a réuni le 7 décembre 2001 à l'Auberge du Daguet tous ceux qui, au cours de ses quarante-sept années passées à la mairie, l'ont aidée à assumer ses fonctions. Collaborateurs, amis et alliés fidèles ainsi que ses enfants et petis-enfants se sont ainsi retrouvés autour d'un "pot". Un hommage simple et unanime.
Michel Mahieux (ancien conseiller général) relate :
- "Colette n'avait d'objectif que Vieux-Moulin, elle a tout transformé avec une force de conviction, une pugnacité avec un sens de l'amitié et de la générosité qu'on ne pouvait rien lui refuser."
Jean-François Mancel, président du conseil général couvre de lauriers le passage, long de 45 ans de Colette Pittard à la tête de Vieux-Moulin.
Il poursuit en paraphrasant une maxime :
- "Le manque de reconnaissance est le signe d'une population forte, à Vieux-Moulin, la population est forte. Elle avait une pugnacité avec un sens de l'amitié et de la générosité qu'on ne pouvait rien lui refuser. Michel Mahieux venait me voir et disait Colette souhaite, Colette désire, Colette demande... Et on signait ! Je n'ai avec elle que de bons souvenirs."
Michel Mahieux a lui aussi insisté :
- "J'ai un pincement au cœur quand je vois comment Colette a été récompensée. Elle a certainement négligé sa vie familiale pour sa mairie et l'on mal traité lors des dernières élections."

Marcel Briest, Jean-François Mancet et Colette Pittard Vieux-Moulin 2001 Michel Mahieux, Jean-François Mancel et Colette Pittard Vieux-Moulin 2011

Photo de gauche : Marcel Briest, Jean-François Mancel et Colette Pittard.
Photo de droite : Michel Mahieux, Jean-François Mancel et Colette Pittard.

- "Je n'ai qu'avec elle que de bons souvenirs. Elle était toujours de bonne humeur. Elle a surtour un grand cœur et a toujours essayé d'aider ses admnistrés d'une ou d'une autre", se souvient madame Ghislaine Violet, sa secrétaire de mairie.
- "On s'est très bien entretenu. Nous étions très jeunes, elle était une des premières femmes maires, moi une des premières femmes perceptices", raconte Michèle Leroux qui a appris à madame Pittard "à faire son budget".
- "Une battante. Elle est très humaine pour les gens dans le besoin, elle ne refusait jamais son aide.", commente de son côté son adjointe durant trois mandats Odette Duffossé.
- "J'ai un pincement au cœur quand je vois comment Colette a été récompensée. Elle a certainement négligé sa vie familiale pour sa mairie et l'on mal traité lors des élections élections."
En compagnie de Michel Mahieux, des maires Robert Ternacle (Le Meux), Jacques Lecomte (Saint-Jean-aux-Bois), du Sous-Préfet Denis Barbier, de sa famille, des amis et des personnes avec qui elle a travaillé, une cinquante de personnes. Colette a officialisé son départ. Le 21 septembre, elle est devenue maintenant maintenant maintenant par un arrêté préfectoral .
Elle se souvient de ses débuts :
- "Mon père le Docteur Paul était médecin légiste. On s'était adressé à lui pour la mairie. Il a dit vous n'avez qu'à demander à me fille. J'ai été élue en 1956. J'avais 26 ans, j'étais sans doute avec la Comtesse de Gramont une des seules femmes maires et sans doute la plus jeune. A chaque élection, je me disais je ne me représente pas et je me représentais. C'était plus fort que moi, il fallait que le m'occupe de quelque chose.
A l'époque, c'était un peu choquant que ce soit une femme à la tête de la mairie. J'aime mon village, la bonne ambiance, j'ai maintenu l'école, la Poste. Maintenant c'est différent, la vie n'est plus harmonieuse dans le village. Je suis chez moi désormais, je ne m'occupe plus des affaires de la commune."
Sur le nouveau maire, elle ne s'épanche pas longtamps et lâche :
- " Il m'ignore, je l'ignore, ce que je sais c'est qu'il transpose trop ce qui se passe à Creil à Vieux-Moulin."
Sa petite fille Julie Duffosé se remémore un souvenir : " Elle avait une Citroën Diane, on savait dans le village où elle était, ensuite elle s'est déplacée en vélo, elle était présent tout le temps."
Après la défaite de son fils Jean-Charles au côté de Xavier Bombard, son départ de la mairie, le décès de son époux et la perte de sa maison, cela n'a pas été facile, selon sa petite fille.
Vendredi 7 décembre 2001, Colette Pittard affichait une bonne humeur communicative et débordait de projets lors du "pot" à l'Auberge du Daguet :
- "Je vais au cours de bridge à Compiègne, je joue aux tarots, aux cartes. L'année prochaine je vais lancer des petits goûters.",

Colette Pittard et Ghislaine Violet Vieux-Moulin 2001 Jacques Jaworsky, Serge Thiéfine, Jean-François Duffossé, Michel Mahieux

Photo de gauche : Colette Pittard et sa secrétaire de mairie Ghislaine Biolet.
Photo de droite : de gauche à droite, Jacques Jaworsky, Claude Thiéfine, Jean-François Duffossé (gendre de Colette Pittard) et Michel Mahieux.

Le Général Mino, Jean-François Duffossé et Michel Mahieux Vieux-Moulin 2001 JColette Pittard en pleine dicussion avec la Gendarmerie Nationale de Compiègne

Photo de gauche : Le Général Mino, Jean-François Duffossé et Michel Mahieux.
Photo de droite : Colette Pittard en pleine dicussion avec la Gendarmerie Nationale de Compiègne.

Blason Vieux Moulin

Page 18 : Colette Pittard maire de Vieux-Moulin de 1956 2001

Blason Vieux Moulin

Les pages de Vieux-Moulin :

[1]-[2]-[3]-[4]
-[5]-[6]-[7]-[8]-[9]-[10]-[11]-[12]-[13]-[14]-[15]-[16]-[17]-[18]

Blason Vieux Moulin


Compiègne

Pierrefonds

Saint-Jean
-aux-Bois

Vieux-Moulin

La Forêt

 


          Jean-Claude Toudy