Promenade dans la forêt de Compiègne
   
A la une

Plan du Site

Compiègne

Pierrefonds

Saint-Jean aux Bois

Vieux-Moulin

La Forêt

Liens

Contact

 

 

 

Blason Vieux Moulin

Les pages de Vieux-Moulin :

[1]-[2]-[3]-[4]
-[5]-[6]-[7]-[8]-[9]-[10]-[11]-[12]-[13]-[14]-[15]-[16]-[17]-[18]

Blason Vieux Moulin

Page 14 : les étangs de Saint-Pierre

Étangs de Vieux-moulin

Blason Vieux Moulin

L'étang de l'Étot

L'étang de l'Étau Vieux-Moulin L'étang de l'Étot Vieux-Moulin

L'étang de l'Étot (parfois orthographié à tort Étau) vient du mot de la langue francique ou stokk et du vieux français estoc qui signifie souche, bûche, tronc.
L'estocage signifiait :
- Droit payé pour prendre telle partie desséchée ou non utilisée d'un arbre, des vieilles poutres.
- Souche, pièce de bois.
- Droit dû au seigneur par celui qui vend son héritage.
L'étang de l'Étot est le premier des étangs sur la route de Vieux-Moulin à Pierrefonds.

Blason Vieux Moulin

Concours de pêche à l'étang de l'Étot

Concours de Pêche à l'Étau Vieux-Moulin Concours de Pêche à l'&Et;tot Vieux-Moulin

Chaque année un Concours de Pêche était organisé par messieurs Jean-Claude Polet (Boulanger à Vieux-Moulin) et Michel Carbonnell (restaurateur à l'Auberge du Mont Saint-Mard), le concours terminé les participants se retrouvaient autour d'une grillade dans les jardins de la Mairie de Vieux-Moulin.
Les photos présentent le concours de pêche du 28 mai 1983, sur la photo de droite l'homme au chapeau est monsieur Lucien Caron avec sa chienne Belle, à sa droite monsieur Marcel Chassaing.

Concours de Pêche à l'&Et;tot Vieux-Moulin Monsieur Jean-Claude Polet sortant de sa voiture

A gauche : Monsieur Michel Carbonnel de l'Auberge du Mont Saint-Mard..
A droite : Monsieur Jean-Claude Polet sortant de sa voiture avec un bouquet de fleurs.
© Tous nos remerciements à monsieur Michel Miens pour ces photos provenant de sa collection personnelle.

Blason Vieux Moulin

Les étangs de Saint-Pierre
le chalet de l'impératrice

Chalet de l'impératrice Eugenie

Sa majesté néerlandaise le roi Guillaume III est arrivée à cinq-heures et demie le samedi 12 octobre 1861 à Compiègne, il a été reçu par l'Empereur à la gare de Compiègne.
Le dimanche, le Roi, l'Empereur, l'Impératrice et leur suite partaient en char-à-bancs pour visiter les ruines de Pierrefonds avec un arrêt aux étangs de Saint-Pierre.
Article paru dans "L'Illustration Journal Universel" du 19 octobre 1861.

Chalet de l'impératrice Eugenie Chalet de l'impératrice Eugenie

Club Alpin Français
Pour la Patrie - Par la montagne
Aux étangs de Saint-Pierre. Forêt de Compiègne Juin 1903.
L'ancienne maison du gardien a été modernisée en 1857 à la demande de Napoléon III par l'architecte Jean-Louis Victor Grisart (Il a également construit l'église de Vieux-Moulin. Le Chalet a été utilisé notamment par l'impératrice Eugénie lorsqu'elle visitait les travaux de la restauration du Château de Pierrefonds.
Napoléon III a fait modifier la structure des étangs en 1859 : les étangs de la Rouillie, de l'Agneau et l'étang Neuf sont réunis pour former l'étang de Saint-Pierre, tandis que les étangs de Saint-Pierre et de la Mayette sont réunis pour former l'étang de la Rouillie, cinq des sept étangs que les célestin du Mont Saint-Pierre firent creuser au Moyen-Âge.
(les étangs servant de viviers pour l'alimentation des moines)

Chalet de l'impératrice Eugenie 1954

Le Comte Maurice Pillet-Will aux étangs de Saint-Pierre

Le Comte Maurice Pillet-Will aux Etangs de Saint-Pierre

Les Quatre Pur Sang : Hospitalier, Capitaine, Cléry, et Manifestation aux étangs de Saint-Pierre sous la conduite du Comte Maurice Pillet-Will.
Deux d'entre eux sont des chevaux de courses assez connus dans leur temps, Capitaine et Hospitalier. Ils furent montés à la chasse en homme et dame pendant plusieurs années et fournirent un travail assez sérieux, ainsi que leurs deux camarades de volée, Cléry et Manifestation. L'idée vint de les atteler. Après des essais individuels et à deux qui constituèrent un dressage assez long, ils purent aller au coach. Ils furent toujours délicats à conduirent et impressionnables, mais embouchés légèrement, agréables à mener et infatigables.
(Source : Livre : "Souvenirs de l'écurie de Vieux-Moulin" publié en 1906 par le Comte Maurice Pillet-Will)

Blason Vieux Moulin

Le 22 août 1910 remise de la médaille millitaire
au Pavillon de Saint-Pierre

Monsieur Eleonor Dobigny aux Etangs de Saint-Pierre

Le 22 août 1910 remise de la médaille militaire 39 ans de services à monsieur Éleonor Dobigny, garde des eaux et forêts au Pavillon de Saint-Pierre, par monsieur Peiffer inspecteur, et en présence de ses camarades. © Jean-Christian Dobigny

Poème de Germain Lefèvre-Pontalis

Germain Lefèvre-Portalis séjournera en 1912 dans la villa "Le Paradou" à Vieux-Moulin, trois poèmes seront écrits sur Vieux-Moulin, le Mont-Saint-Mard et le Pavillon des étangs de Saint-Pierre, ceux-ci seront édités après sa mort dans un recueil intitulé "La Chaîne du Temps".

La chaine du temps Germain Lefevre-Pontalis

Sur la route Eugénie

Contre l'étang, silencieux, le pavillon,
Sur un bord de la ombragé par le frêne,
A pour seuls courtisans que la fortune amène,
La Solitude, avec son frère l'Abandon.

Un règne, ici, pourtant souriait, L'horizon
Bleuissait. Le plaisir étalait son domaine,
Parmi les jeux, dans les groupes, la souveraine
Ouvrait, l'ombrelle haute, et charmeur, un sillon.

Fanfares, gais propos, calèches, crinolines,
Cent-Gardes en vedette au sommet des collines,
Temps si proche, et qui semble si lointain déjà.

Simple châlet, tu vaux toute une longue étude.
Toi chez qui, noirs passants que le siècle hébergea,
L'Abandon fraternise avec la Solitude.

Deux autres poèmes de Germain Lefèvre-Pontalis sont sur les pages de la route Eugénie ici sur le Mont-Saint-Marc ici.

Blason Vieux Moulin

Le Pavillon de l'Impératrice Eugénie en Août 1916

Interieur du Pavillon Saint-Pierre Vieux-Moulin Oise Interieur du Pavillon Saint-Pierre Vieux-Moulin Oise

Intérieur du Pavillon de l"Impératrice Eugénie :
A gauche : Les Sous-Lieutenants Pietron et Deplande du 102e R.I.T. (Août 1916)
A Droite : La Grande Salle du Pavillon de Chasse de l'impératrice Eugénie.

Etang Saint-Pierre Vieux-Moulin Etang Saint-Pierre Vieux-Moulin

Escapade dominicale aux étangs de Saint-Pierre.

Blason Vieux Moulin

Promenade aux étangs de Saint-Pierre Promenade aux étangs de Saint-Pierre

A gauche : Promenade aux étangs de Saint-Pierre devant le Chalet de l'Impératrice (Photo prise en 1890). © Marc Pilot
A droite : Promenade romantique aux étangs de Saint-Pierre en 1900. © Colette Pittard

Promenade aux étangs de Saint-Pierre dans les années 30

Étangs de Saint-Pierre

Promenade dominicale aux étangs de Saint-Pierre avec monsieur Thuillier.

Blason Vieux Moulin

Violettes Impériales
Luis Mariano au Chalet de l'Impératrice

Violettes impériales Luis Mariano

Luis Mariano durant le tournage du film de "Violettes impériales" aux Etangs de Saint-Pierre.

Violettes impériales Luis Mariano Violettes impériales Etang de Saint-Pierre

"Violettes impériales" est un film réalisé en 1951 par Richard Pottier, avec un livret musical composé par Francis Lopez, avec Luis Mariano, Carmen Sevilla, Louis Arbessier et Micheline Francey.

Luis Mariano Foret de Compiegne Luis Mariano Foret de Compiegne

Durant son séjour à Vieux-Moulin, Luis Mariano avait l'habitude de prendre de prendre ses repas à l'Auberge du Daguet et au Restaurant du Mont Saint-Pierre.

Blason Vieux Moulin

Des scènes du film "Le Bossu"
ont été tournées aux étangs de Saint-Pierre en 1959

Film Le Bossu Mont Saint-Pierre 1960

Jean Marais (Henri de Lagardère) et Bourvil (Passepoil) sur leurs chevaux.

Le Bossu est un film réalisé en 1959 par André Hunebelle avec Jean Marais, Bourvil, Jean Le Poulain, François Chaumette, Paulette Dubost et Sabine Sesselmann. D'après le roman feuilleton de Paul Féval publié en 1857.

Film Le Bossu Mont Saint-Pierre 1960

Blason Vieux Moulin

Pâturage au Chalet de l'Impératrice

Une vache aux étangs de Saint-Pierre Une vache dans les prés de Vieux-Moulin

Au début du siècle dernier le Chalet de l'Impératrice servait également de pâturage aux vaches. ® Marc Pilot.

Blason Vieux Moulin

La fontaine Saint-Pierre

La fontaine du Mont Saint-Pierre Vieux-Moulin

La fontaine est située sur la route de Vieux-Moulin à Pierrefonds.

Blason Vieux Moulin

Vieux-Moulin : Plage

Baignade dans les etangs de Saint-Pierre Vieux-Moulin Oise Baignade dans les etangs de Saint-Pierre Vieux-Moulin Oise

A gauche : Colonies de Vacances des Patronages Catholiques de l'Oise Août 1927.
A droite : La baignade dans l'étang de Saint-Pierre dans les années 30.

Blason Vieux Moulin

La pêche aux étangs de Saint-Pierre

La pêche dans les etangs de Saint-Pierre Vieux-Moulin Oise La pêche dans les etangs de Saint-Pierre

Hier comme aujourd'hui la pêche aux étangs de Saint-Pierre.
Où se procurer une carte journalière de pêche ?
Café du Commerce 11 Place de l'Hôtel de Ville 60350 Pierrefonds

Le permis de pêche en 1965

La pêche dans les etangs de Saint-Pierre Vieux-Moulin Oise Le permis de pêche des etangs de Saint-Pierre 1965

Permis individuel de Pêche à 1 ligne dans les Étangs de Vieux-Moulin et de Sainte-Périne délivré le 30 août 1965 par le "Comité Interdépartemental de gestion des établissements domaniaux de pisciculture.
Avec la mention de remettre à l'eau tous brochets n'atteignant pas la taille de 40 centimètres.
© Collection personnelle de monsieur Jean-Claude Lécuru.

Blason Vieux Moulin

La chasse à courre aux étangs de Saint-Pierre

L'équipage du Prince Murat le rendez-vous au chalet de l'impératrice Eugénie, janvier 1906e La chasse à courre aux étangs de Saint-Pierre

La vènerie ou chasse à courre
A gauche : L'équipage de Chézelles aux étangs de Saint-Pierre.
A droite : L'équipage du Prince Murat le rendez-vous au chalet de l'impératrice Eugénie, janvier 1906.

Saison de Chasse 1904-1905 de l'équipage du Francport

Equipage du Francport Etangs de Saint-Pierre Equipage du Francport Etangs de Saint-Pierre

Le Marquis de l'Aigle se rend adjudicataire de la chasse à courre dans les forêts de Compiègne, de Laigue et d'Ourscamp pour la durée du bail qui court d'avril 1904 à 1911.
En ce qui concerne la forêt de Compiègne, par suite d'un arrangment conclu entre lui, le Prince Murat et le Comte de Bertier de Sauvigny, représentant l'équipage de la Vicomtesse G. de Chézelles, le Marquis de l'Aigle s'y réserve 12 chasses et y abandonne 29 journées de chasse au Comte de Bertier et 16 au Prince Murat.
composition de l'Équipage :
- Auguste Besson dit "Labrisée" : Piqueur à cheval
- Auguste Cauvaise : Valet de limier à pied
- Vivet : valet de limier à cheval
- Freddy : Valet de chiens à cheval
- Raoul : valet de chiens à pied
- 80 chiens
Récit de la Chasse à courre le l'équipage du Francport du lundi 17 octobre 1904
Rendez-vous à la maison forestière de Saint-Corneille (ancienne abbaye fondée au XIIIè siècle)
Attaqué au Carrfour du Gouverneur un cerf dix-cors qui saute la route de Sainte-Corneille, où l'on découple les chiens de meute.
Le cerf monte les Beaux-Monts, passe au carrefour du Précipice, descend paar le Mont-du-Tremble, passe au Parquet des Vineux, au carrefour Victoire, à la Forte-Haie, au poste des Clavières, aux carrefours de la Barrière, du Contrôleur, du Cheval-Noir, de l'Aigle, du Fort-Poirier, passe au Vivier-Payen, monte le Mont Saint-Pierre, passe à la Pommeraie, aux carrefour d'Épernon, du Vivier-Payen, fait un retour au carrefour Marceaux, va passer au carrefour des Près-la-Ville et traverser l'étang Saint-Pierre, fait un retour sur la Chênoie, descend à l'étang de la Rouillie, passe au Pré-la-Ville, à Notre-Dame Adam, et va se battre l'eau à l'étang Saint-Pierre où il est servi par monsieur le Comte de l'Aigle, après 3 h 1/2 de chasse.
Laisse-courre par La Brisée.
Etaient Présents ;
Marquis et marquise de l'Aigle, comte et comtesse de l'Aigle, comte et comtesse de l'Aigle.
Baron E. de Barante, comte et comtesse et mesdemoiselles Foy, comte Maurice Pillet-Will, mosieur et madame E. Thurneyssen, monsieur Van de Winckele, comte L; de L'Aigle, comte Frédéric Pillet-Will, monsieur Ch. de Salverte, comte et comtesse A. de Carné, baron de H. de Seroux, Robert Fournier Sarlovèze maire de Compiègne, baron G. de la Motte, baron de Mandell, vicomte J; de Chézelles, baron Foy, monsieur et madame Pépin Lehalleur, comte de Tanlay, commandant Eon, madame et mesdemoiselles Sallandrouze de Lamornaix, comte et comtesse A d'Orsetti, comte de R. de Villeneuve, comte et comtesse J. de Miramon-Fargues, duc de Vicence, monsieur et madame Froment Meurice, capitaine et madame des Forts, capitaine Marcot, comtesse d'Autpoul, monsieur A. de Boys, monsieur de Sesseval, vicomte et vicomte de Bussy.
Baron Le Pelletier de Glatigny, monsieur et madame Loonen, madame Binder-Mestro, monsieur Léopold d'Orseti, mademoiselle Gallard, monsieur H. de Royer, monsieur et madame Cottenet, monsieur et madame P. de Valroger, monsieur et madme Valroger, monsieur et madame Petit-Delchet, madame Bertin, monsieur Remy, baron et baronne Merlin, monsieur et madame Thurneyssen, madame de la Motte-Rouge, monsieur J. de Chavagnac, monsieur Moreau, comte du Bouchage, monsieur et madame Vagliano, lieutenant et madame Altmayer, monsieur G. Remy, lieutenant Martel, comte de Miramon, lieutenant Auberjon, monnsieur A; Creuzé de Lesser, lieutenant et madame des Hyères, monsieur Debruxelles, comte de Buisseret, monsieur Prisse, capitaine Barbey, monsieur Douai, baron Cruzé de Lesser, madame Leman, monsieur Jenarl, madame Séré.
(liste exhaustive !)
Récapitulation de la saison du 23 septembre 1904 au 14 avril 1905
L'équipage est sorti 47 fois du chenil, animaux pris : Cerfs 37, Sangliers néant.

Licence de Chasse à tir délivrée le 11 février 1932 à Compiègne
à Auguste Besson dit La Brisée
demeurant au Francport

Licence de chasse Compiegne

CONDITIONS

1 - Sont exclus, dans toutes les forêts, les terrains engrillagés, et spécialement dans la forêt de Compiègne, le Grand-Parc, la Faisanderie, l’Enclos des Vineux.
- 2 La chasse du cerf, du chevreuil et du daim, que ces animaux soient mâles ou femelle, est interdite.
- 3 Tout bénéficiaire d’une licence de chasse devra en être constamment porteur et le présenter à toute réquisition notamment des forestiers et des gardes de la chasse à courre, sous peine des sanctions prévues par l’article II de la Loi du 3 mai 1844.
- 4 La licence est strictement personnelle ; toute fraude donnera lieu immédiatement à son retrait sans indemnité et sans préjudice des poursuites correctionnelles.
- 5 La chasse à tir, avec ou sans chien, est seule permise ; elle ne peut être pratiquée qu’à pied à l’exclusion des jours réservés à la chasse à courre qui sont les lundi, mercredi et samedi, sauf modification qui seront insàràes, par le Service forestier, dans les journaux locaux.
- 6 Toute chasse en traque ou battue est formellement interdite sous peine de poursuites correctionnelles, de même que la chasse dite collective, qui est celle où plusieurs chasseurs se placent sur l’enceinte et tirent au passage les animaux que les chiens ont lancés.
- 7 La chasse ne sera autorisée que pendant d’ouverture générale, soit en principe du 1er dimanche de Septembre au 1er dimanche de Janvier.
- 8 Dans le cas d’infraction aux lois et règlements la licence sera immédiatement annulée, sans donner aucun droit à aucune indemnité. Des poursuites correctionnelles pourront être intentées par l’Inspecteur des Eaux et Forêts
- 9 L’introduction du gibier sur le sol forestier et notamment du lapin, est formellement interdite par l’article 4 de la loi du 1er Mai 1924, et punis d’une amende de 100 à 500 francs et d’un emprisonnement de 6 jours à 2 mois.

Dernier rendez-vous de l'équipage du Francport aux étangs de Saint-Pierre

Chasse à courre Vieux-Moulin 1914

Une des dernières chasse à courre dans la forêt de Compiègne du marquis Marie-Joseph Charles des Acres de L'Aigle qui fut également maire de Rethondes de 1908 à 1935. L'équipage du Francport chassa dans les forêts de Compiègne, Laigue et Retz de 1790 à 1914.
Chasse.
Rendez-vous aux étangs de Saint-Pierre le lundi 23 mars 1914.
Attaqué aux Bois de Cuise sur 2 cerfs. La seconde tête se livre aux chiens et est pris au Carrefour du Grand Veneur.
Laisse-courre par La Brisée.
La dernière chasse de l'équipage du Francport aura lieu le vendredi 17 avril 1914 dans la forêt d'Ourscamp.
(carnet de monsieur Auguste Besson dit Labrisée 1er piqueur du Marquis de Laigle)

Chasse à courre Vieux-Moulin 1914 Chasse à courre Vieux-Moulin 1914

L'équipage Menier de Villers-Cotterêts

Equipage Menier Villers Cotterêts Etangs de Saint-Pierre Equipage Menier Villers Cotterêts Etangs de Saint-Pierre

A gauche : L'équipage Menier aux étangs de Saint-Pierre. La chenille Citroën au rendez-vous.
A droite : L'équipage Menier de Villers-Cotterêts avant la curée aux étangs de Saint-Pierre.

Blason Vieux Moulin

Curage de l'étang de la Rouillie dans les années 50

Travaux sur l'étang de la Rouillie dans les années 50 Travaux sur l'étang de la Rouillie dans les années 50

Travaux sur l'étang de la Rouillie dans les années 50.

Blason Vieux Moulin

Curage de l'étang Saint-Pierre en 1984

Dragage et curage de l'étang Saint-Pierre

Dragage et curage de l'étang Saint-Pierre par les établissements Bibaut du Meux au Printemps 1984.
© merci à monsieur Michel Miens.

Blason Vieux Moulin

Le Pavillon Eugénie
Vieux-Moulin

Pavillon Saint-Pierre 1996

C'est grâce à l'initative de Madame Pittard, Maire de Vieux-Moulin, que le Pavillon Eugénie, longtemps délaissé, va retrouver son allure première.
En 1992, Madame Colette Pittard avec quelques amis, décidaient de créer une société du nom de "Futaie Claire" destinée à préserver quelques sites abandonnés au passé prestigieux (époque que nos jeunes ne doivent pas oublier) et directement liés à la forêt de Compiègne.
Classé en 1994, le Pavillon Eugénie aurait du rester en l'état pendant de nombreuses années encore... Mais grâce à la persévérance de Madame Pittard et, également de Monsieur Michel Mailleux, Conseiller Général, qui a su plaider ce dossier auprès du Conseil Général de l'Oise, la restauration a pu enfin commencer.
Les travaux entrepris en 1995, s'achèveront dans les 18 mois à venir. Et vous pourrez alors, sans nul doute, apprécier le strict respect du pavillon comme à ses origines, et, ce dans ses moindres détails, jusqu'à la teinte des peinture, grâce à la vigilance rigoureuse et la compétence de Monsieur Michel Foulon, Architecte.
Il faut également adresser tous nos remerciements au Directeur Régional de l'O.N.F. et tout le Personnel qui a contribué à la réalisation de cette rénovation.
Il reste à prévoir pour le futur, une animation qui sera en rapport avec le site merveilleux des étangs de Saint-Pierre et du Pavillon - et qui permettra de faire revivre ce site historique - lieu que Napoléon III et l'impératrice Eugénie fréquentaient assidûment lors de leurs déplacements en forêt de Compiègne.
Gérard Quilliet
Vice-Président "Futaie Claire"
Article paru dans le bulletin de l'année 1996 de la Commune de Vieux-Moulin.

Le "renouveau" du Pavillon Eugénie en 1996

Pavillon Saint-Pierre 1996

C'est par une belle après-midi de la fin de l'été que Madame le Maire de Vieux-Moulin procédait à l'inauguration du Pavillon Eugénie qui avait fait peau neuve - (suite à l'inscription du Pavillon à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques le 19 janvier 1994).
Vers 15 heures, le vendredi 4 octobre 1996, madame Colette Pittard, également Présidente de "Futaie Claire" qui fût à l'origine de la réhabilitation du site des Etangs de Saint-Pierre, accueillait Monsieur le Président du Conseil Général, Monsieur Jean-François Mancel, accompagné de Monsieur Michel Mahieux, Conseiller Général, ainsi que toutes les personnalités de l'Office National des Forêts et quelques Maires voisins qui nous firent l'honneur de leur présence.
En effet, les travaux qui, grâce au Conseil Général, ont pu être effectués, furent suivis de très près par Monsieur Michel Foulon, Adjoint, qui de son œil attentif, n'oubliait même pas les coloris d'origine du Pavillon. Il garde ainsi son aspect strictement primitif.
Il faut voir dans cette opération, qui peut surprendre, le sens profond de conservation de notre patrimoine afin que nos enfants puissent transmettre à leur descendance une vraie valeur celle de notre passé.
Il reste à faire vivre ce pavillon tout neuf. Faisons confiance à nos amis des Eaux et Forêts qui ne manqueront pas, j'en suis sûr, de réaliser des opérations de prestige qui donneront une nouvelle fonction à ce lieu historique.
Article paru dans le bulletin de l'année 1997 de la Commune de Vieux-Moulin.

Pavillon Saint-Pierre 1996

Blason Vieux Moulin

Page 14 : les étangs de Saint-Pierre

Blason Vieux Moulin

Les pages de Vieux-Moulin :

[1]-[2]-[3]-[4]
-[5]-[6]-[7]-[8]-[9]-[10]-[11]-[12]-[13]-[14]-[15]-[16]-[17]-[18]

Blason Vieux Moulin


²&

Compiègne

Pierrefonds

Saint-Jean
-aux-Bois

Vieux-Moulin

La Forêt

 


          Jean-Claude Toudy