Promenade dans la forêt de Compiègne
   
A la une

Plan du Site

Compiègne

Pierrefonds

Saint-Jean aux Bois

Vieux-Moulin

La Forêt

Liens

Contact

 

 

 

Blason Vieux Moulin

Les pages de Vieux-Moulin :

[1]-[2]-[3]-[4]
-[5]-[6]-[7]-[8]-[9]-[10]-[11]-[12]-[13]-[14]-[15]-[16]-[17]-[18]

Blason Vieux Moulin

Page 9 : le Vivier Frère-Robert, le moulin de l'Ortille

Blason Vieux Moulin

Vue aérienne sur le Vivier-Frère-Robert

Vue aérienne du Vivier-Frère-Robert

Vue aérienne du Vivier-Frère-Robert au début des années 2000 .

L'entrée du Vivier-Frère-Robert

Entrée du Vivier Frère Robert Entrée du Vivier Frère Robert

A gauche : Club Alpin Français "Pour la Patrie-Par la Montagne", arrivée au Vivier-Frère-Robert (juin 1903).
A droite : Entre au Vivier Frère Robert par la route des Beaux Monts.

Blason Vieux Moulin

L'étang du Vivier-Frère-Robert

Etang du Vivier Frère Robert Le Moulin du Frère Robert Etang du Vivier Frère Robert

Le Vivier Frère-Robert est un hameau d'une vingtaine de maisons qui dépend de Vieux-Moulin.
L'étang et le moulin existaient déjà au XVIe siècle, il appartenait aux Célestins du Mont Saint-Pierre. L'étang était une réserve piscicole, un vivier pour les moines de l'abbaye. Le moulin à eau était loué à un meunier qui obtenait une mouture à cette époque de différentes céréale.
À la Révolution ces biens furent vendus comme biens nationaux.
Le Vivier Frère-Robert est encore aujourd'hui l'un des plus beaux endroits de la forêt de Compiègne.

Le moulin du Vivier-Frère-Robert

Le Moulin du Vivier Frère Robert Etang du Vivier Frère Robert

Le Vivier-Frère-Robert
par le peintre Fernand Laval

Le Moulin du Vivier Frère Robert

Le dessinateur et peintre Fernand Laval (1886 - 1966) a séjourné avant la seconde guerre mondiale à Vieux-Moulin et a peint quelques unes de ses peintures dans la forêt de Compiègne, il exposa au Salon des indépendants à Paris.
Ami d'Utrillo il arpentera avec son chevalet les rues de Montmartre, le canal Saint-Martin, les fortifications...

Blason Vieux Moulin

Café restaurant Aux Tilleuls

Aux Tilleuls Le Vivier Frère Robert Aux Tilleuls Le Vivier Frère Robert

Le café -restaurant "Aux Tilleuls" a été créé au début du XXe siècle, cet établissement était exploité par madame Givry.

Café Restaurant Aux Tilleuls Givry Le Vivier Frère Robert

Hostellerie Restaurant "Le Clos Normand"
au Hameau du Vivier Frère Robert

Cafe Restaurant Le Clos Normand Vivier Frère Robert Vieux-Moulin Oise Cafe Restaurant Le Clos Normand Vivier Frère Robert Vieux-Moulin Oise

LCafé-Restaurant "Aux Tilleuls" deviendra par la suite "Le clos Normand" des années 30 à 1947 il sera tenu par monsieur et madame Derolland, Tél : 15 au Vivier-Frère-Robert.
"Le Clos Normand" sera tenu de 1947 à 1951 par monsieur et madame A. Descamps.
40, rue du Vivier, Tél : 9 à Vieux-Moulin
La Citroën Trèfle sur la droite de la photo appartenait au fameux légiste le Docteur Paul :
Deux pages lui sont consacrées (sa carrière) et (sa vie à Vieux-Moulin).

Restaurant Le Clos Normand Le Vivier Frère Robert Restaurant Le Clos Normand Vieux-Moulin

A gauche : La salle à manger du Clos Normand.
A droite : La salle Normande
.

Vue du Vivier Frère Robert

Le Vivier Frère Robert Le moulin du Vivier Frère Robert

Blason Vieux Moulin

La Maison Forestière du Vivier-Frère-Robert

Maison Foretière du Vivier Frère Robert Maison Foretière du Vivier Frère Robert

A gauche : La maison forestière du Vivier-Frère-Robert en 1906.
© Fabrice Chassaing
A droite : La même en 2002, avec monsieur Christian Robert, agent technique O.N.F.
© Marc Pilot

Le puits du Vivier Frère Robert Maison Les Muguets du Vivier Frère Robert

A gauche : Le puits de la cour communale, sur la photo madame Chassaing avec ses vaches.
A droite : A l'angle de la rue du Moulin et de la rue du Vivier la maison "Les Muguets" habitée dans les années 30 par monsieur et madame Morel.

Blason Vieux Moulin

Un coin du Vivier

Un coin de la Rouillette Le Vivier Frère Robert

Un coin de la rouillette avec madame Poiret.

Blason Vieux Moulin

L'autorail à proximité du Vivier-Frère-Robert

Un coin de la Rouillette Le Vivier Frère Robert

Dans les années 30 l'autorail de la ligne Compiègne Villers-Cotterêts près du Vivier Frère-Robert.
© collection Marc Pilot

Blason Vieux Moulin

La fontaine Larris Mathieu

La fontaine de Larris Mathieu Le Vivier Frère Robert La fontaine de Larris Mathieu Le Vivier Frère Robert La fontaine de Larris Mathieu Le Vivier Frère Robert

La fontaine Larris Mathieu est située à la sortie du Vivier Frère Robert sur la route des Beaux-Monts.

Blason Vieux Moulin

Le moulin de l'Ortille

Le moulin de l Ortille
Le moulin de l Ortille Etang de l Ortille

L'Ortille (lieu parsemé d'orties) était autrefois un moulin à eau construit au Moyen-Age dépendant de la maladrerie de Compiègne, cet endroit est situé le long du ru de Berne près de la route nationale N31 reliant Compiègne à Soissons au Pavois.

Blason Vieux Moulin

Le Mont Saint-Marc (ou Saint-Mard)

Le Mont Saint-Marc Le Mont Saint-Marc

Le chemin de Vieux-Moulin à Trosly-Breuil au sommet du mont Saint-Mard.
Le Mont-Saint Marc" avec un "c", il s'agit là d'une erreur en effet le nom vient de Saint-Médard, célèbre un monastère bénédictin de Soissons du VIe siècle, le mot Saint-Mard vient de la contraction de ce nom.

La Pierre Tournante Mont Saint-Marc La Pierre Torniche Mont Saint-Marc

La Pierre Torniche ou la Pierre Tournante est un mégalithe situé sur le Mont-Saint Marc" en face de Rethondes.
En 1885 monsieur Wyganobski, inspecteur des travaux lors des travaux de Pierrefonds, a trouvé sous ce mégalithe une sépulture de 18 personnes, il a été également trouvé une trentaine d'objets en silex tous datant de la période Chalcolithique(fin du Néolithique).
Selon une légende locale la Pierre Torniche (ou Roulante) tournerait sur elle-même le jour de Noël à minuit !

Poème de Germain Lefèvre-Pontalis

Germain Lefèvre-Pontalis séjournera en 1912 dans la villa "Le Paradou", trois poèmes ont été écrits sur Vieux-Moulin et seront publiés après sa mort dans un recueil intitulé "La Chaîne du Temps" aux éditions MCMXXXIII.

La chaine du temps Germain Lefevre-Pontalis

Sur le Mont Saint-Mard

Tournante, ingénieuse, adoptant les replis,
Les gorges du plateau forestier qu'elle épouse,
La route, avec un air de souplesse jalouse,
Incurve ses détours à plaisir établis.

Parfois, nette embrasure à travers les gaulis,
S'échancrent, tapissés de fougère et d'arbouse,
Par-dessus le bois sombre ou la claire pelouse,
Des aperçus béants sur des lointains pâlis.

La hauteur est à pic, la distance profonde.
On dirait qu'on parcourt quelque chemin de ronde
Méandrique au niveau suprême d'un rempart.

Tandis que, sur les bords que le guetteur piétine,
De massif en massif et d'écart en écart,
Les créneaux merveilleux, découpent la courtine.

Deux autres poèmes de Germain Lefèvre-Pontalis sont sur les pages de la route Eugénie ici sur les étangs de Saint-Pierre ici.

Vue de Vieux-Moulin depuis le Mont Saint-Mard

vue de Vieux-Moulin depuis le Mont Saint-Marc

Vue générale de Vieux-Moulin depuis le Mont Saint-Marc.

Le Gros Hêtre de Vieux-Moulin

Le gros hetre de Vieux-Moulin Le gros hetre de Vieux-Moulin Le gros hetre de Vieux-Moulin Le gros hetre de Vieux-Moulin

Le gros hêtre de Vieux-Moulin se trouvait au débouché de la rue Henri Potet (du nom d'un bienfaiteur de la commune).
Voici les dimensions de ce hêtre :
Hauteur de l'arbre : 35 m, circonfèrence à 50 cm du sol : 6m50, circonfèrence à 1 m du sol : 3m 10, diamètre des principales branches 1m.
Sa ramure puissante, qui ressemble à un bouquet d'artifice, ombrage une superficie de 60 mètres de circonférence. Il croît dans un terrain sablonneux, très riche en humus.

Blason Vieux Moulin

Page 9 : le Vivier Frère-Robert, le moulin de l'Ortille

Blason Vieux Moulin

Les pages de Vieux-Moulin :

[1]-[2]-[3]-[4]
-[5]-[6]-[7]-[8]-[9]-[10]-[11]-[12]-[13]-[14]-[15]-[16]-[17]-[18]

Blason Vieux Moulin


Compiègne

Pierrefonds

Saint-Jean
-aux-Bois

Vieux-Moulin

La Forêt

 


          Jean-Claude Toudy